Bonjour Invité

Toute l'équipe du forum des Lucioles vous souhaite la bienvenue. Si c’est votre première visite, cliquez sur " S’enregistrer " nous vous accueillerons avec un grand plaisir !

Archangel



 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Deces de Jean Renoir

Aller en bas 
AuteurMessage
louis
Chef Modérateur
Chef Modérateur
louis

Masculin Date de naissance : 16/09/1941
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 77
Localisation : Allemagne

Deces de Jean Renoir Empty
MessageSujet: Deces de Jean Renoir   Deces de Jean Renoir I_icon_minitimeDim 12 Fév - 9:36

Decede le 12 fevrier 1979

Jean Renoir naît en 1894 dans le quartier de Montmartre, « la maison était le pavillon 6 du 13 de la rue Girardon »2, en face du « Château des brouillards». Sa mère est Aline Charigot, ancien modèle de son père, qu'Auguste Renoir a épousée en 1890.

Après des études médiocres, il s'engage dans l'armée en 1912, et rejoint le corps des dragons. En 1914, quand commence la Première Guerre mondiale, il est maréchal des logis au 3e escadron du 1er régiment de dragons sous les ordres du capitaine Louis Bossut, modèle possible du capitaine de Boëldieu de La Grande Illusion.

En avril 1915, Renoir a le col du fémur fracturé par une balle, lors d'un combat à Gérardmer dans les Vosges,
blessure qui le fera boiter toute sa vie. Il évite de justesse
l'amputation grâce à la présence fortuite du professeur Laroyenne de
Lyon, alors infirmier sous les drapeaux, qui s'oppose à cette
intervention chirurgicale. En juin 1915, hospitalisé à Besançon, il apprend la mort de sa mère à l'hôpital de Nice.
Convalescent à Paris, aux côtés de son père, Jean passe sa vie dans les
cinémas, voyant jusqu'à vingt-cinq films par semaine, dont Les Mystères de New York et les films de Charlie Chaplin. En 1916,
il retourne au front et sert dans l'aviation, où sa mauvaise jambe ne
le gêne pas. Il est affecté dans une escadrille de reconnaissance, et y
apprend la photographie.


En 1920,
il s'installe comme céramiste et épouse l'un des modèles de son père,
Andrée Heuschling, « d'une beauté insolite ». Jean, qui veut faire
d'elle une vedette de cinéma, écrit un petit sujet, Catherine, qu'il finance lui-même et fait réaliser par Albert Dieudonné. Andrée Heuschling devient Catherine Hessling. Le film achevé est une déception pour Renoir, mais, dit-il, « le démon de la mise en scène était en moi. » La découverte, en 1924, du film d'Erich von Stroheim, Folies de femmes (Foolish Wives), l'enthousiasme, et décide de la suite de sa carrière.

__________________________________________________
Deces de Jean Renoir 11230917438rOn5kXQasuLH8g37
Revenir en haut Aller en bas
 
Deces de Jean Renoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cambrai 59 decés hopital militaire St Jean
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» DECES DE TAZI VOL AF447
» Deces "Mere de BELBAHRI"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lucioles en plein coeur des années 70's :: Les actualités qui ont marqué nos années 70's :: 1979 :: Les déces-
Sauter vers: